The home of Eurovision lyrics

portugal_lead

Song Information
Music: Maria Guinot
Lyrics: Maria Guinot
Other versions
Portuguese English
French German

French
Quand je suis au milieu de mon silence
Je découvre l’amour dans ton regard
C’est une pierre, c’est un cri
Que j’écoute quelque part

Je découvre au milieu de tous mes rêves
La foule qui danse autour de moi
Le cri passe, je suis la pierre
D’un endroit où je suis pas

Alors, je suis le temps qui s’attarde à passer
Je suis la femme seule qui a toujours été
Une femme qui dit oui, mais quand il faut, elle sait dire non
On oublie toute une vie pour un seul jour d’illusion
On oublie toute une vie pour un seul jour d’illusion

Quand je suis au milieu de mon silence
Il y a encore des mots que j’ai pas dits
Je découvre, malgré tout
Que l’espoir n’est pas fini

Et je sais qu’au milieu de cette foule
Il y a quelqu’un qui peut m’offrir son bras
Pas de pierre et pas de cri
Nous donnons le premier pas

Alors, je suis le temps qui s’attarde à passer
Je suis la femme seule qui a toujours été
Une femme qui dit oui, mais quand il faut, elle sait dire non
On oublie toute une vie pour un seul jour d’illusion
On oublie toute une vie pour un seul jour d’illusion

Oh, alors je suis le temps qui s’attarde à passer
Je suis la femme seule qui a toujours été
Une femme qui dit oui, mais quand il faut, elle sait dire non
On oublie toute une vie pour un seul jour d’illusion
On oublie toute une vie pour un seul jour d’illusion

Translation
When I’m in the middle of silence
I discover love in your eyes
It’s a stone, it’s a scream
That I hear somewhere

I discover in the middle of all my dreams
The crowd dancing around me
The scream passes, I am the stone
Of a place where I’m not

So, I’m the time that lingers to pass
I’m the lonely woman that has always been
A woman that says yes, but knows when to say no
We forget a whole life for one single day of illusion
We forget a whole life for one single day of illusion

When I’m in the middle of silence
There are still words that I haven’t said
I discover, despite everything
That hope is not over

And I know that in the middle of that crowd
There is someone who can give me his arm
No stone and no scream
We give the first step

So, I’m the time that lingers to pass
I’m the lonely woman that has always been
A woman that says yes, but knows when to say no
We forget a whole life for one single day of illusion
We forget a whole life for one single day of illusion

So, I’m the time that lingers to pass
I’m the lonely woman that has always been
A woman that says yes, but knows when to say no
We forget a whole life for one single day of illusion
We forget a whole life for one single day of illusion

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Visitors from around the world

free counters